LE GROUPE OUEST : HOW DOES OUR STRUGGLE MEET YOURS ?

Création / Développement
Mardi 27 octobre – 14h

LE GROUPE OUEST : HOW DOES OUR STRUGGLE MEET YOURS ?
Une expérience territoriale fertile de création, ouverte sur le Monde

“Imaginons la Bretagne aux avant-postes du cinéma indépendant européen” : Ce sont les premiers mots que nous lisons en entrant dans le bâtiment du Groupe Ouest situé à Plounéour-Brignogan-plages, dans le Nord Finistère.
Finistère prenant sa racine latine dans finis terræ et étant la traduction du breton Penn-ar-Bed, littéralement “bout du monde” ou encore “fin de la Terre”.
Pourtant c’est ici que commence la création. Un lieu, plusieurs résidences pour les auteur·trices créé par un auteur, Antoine LE BOS, en co-direction avec Charlotte LE VALLÉGANT.

En continuant notre visite les mots écrits sur le mur résonnent dans notre tête.

D’abord le premier ; imaginons. Parce que là est tout l’enjeu. Permettre aux cinéastes de s’isoler et d’évoluer sur un territoire marqué par ses côtes sauvages et sa décentralisation pour imaginer, rêver, écrire. L’essence même de ce qu’est la création et qu’il peut parfois nous arriver d’oublier. 

Puis on pense au dernier mot ; européen. Situé au bout du monde mais bel et bien ouvert sur l’extérieur, notamment avec LIM. Less Is More, une plateforme européenne de jeunes cinéastes qui intervient au moment de l’écriture de longs métrages inscrits dans de petites économies de production. Faire plus avec moins c’est quelque part recentrer la création d’un film en ce qu’il a de plus fort et, finalement, de moins coûteux ; l’écriture d’une histoire. Une feuille et un stylo. Et, aussi, écrire un film à faible budget permet de se projeter plus facilement au tournage. Les étapes de production d’un film peuvent être longues et fastidieuses. LIM c’est peut-être concrétiser une envie d’abord, puis un besoin brûlant, presque urgent de créer en se confrontant à d’autres cinéastes européen·nes pour partager des visions du monde, de nos sociétés plurielles. 

On pense alors à un autre mot de la phrase et non des moins importants ; indépendant.

Un mot lourd de sens. Indépendance dans l’histoire, indépendance dans la production. Comment ne pas perdre de vue l’âme de son histoire en tant qu’auteur·trices et donc quelque part garder sa liberté artistique quand on est en résidence ? Le but n’étant évidemment pas d’interroger l’existence des lieux comme Le Groupe Ouest qui n’a plus à prouver son importance dans le paysage cinématographique. Mais il s’agit aussi de comprendre en quoi ces sessions de travail sont un réel accompagnement pour la création et non un façonnement des récits. Parce qu’il n’y a pas une manière d’écrire un scénario, de construire une narration. Parce qu’il faut que les auteur·trices imaginent, soient indépendant·es pour rester à l’avant-poste. 

Aujourd’hui, le Groupe Ouest a su devenir un lieu central du développement de scénario en Europe, et un centre névralgique français de la formation à l’écriture, avec plus de 800 auteur·trices accueilli·es en résidence depuis 14 ans sur la Côte des Légendes… Issu·es d’une cinquantaine de pays, ces auteur·trices incarnent une diversité et une vivacité du cinéma contemporain, une certaine idée de la modernité. Parmi eux·elles : Houda Benyamina & Romain Compingt (Caméra d’Or  2016, 3 Césars 2017 pour Divines), Sabrina B. Karine & Alice Vial (sélection Sundance 2016 pour Les Innocentes), Ralitza Petrova (Léopard d’Or 2016 pour Godless), Massoud Bakhshi (Grand Prix Sundance 2020 pour Yalda, la nuit du pardon), Maïmouna Doucouré (Prix de la Meilleure réalisation Sundance 2020, Mention spéciale du jury Berlinale 2020 pour Mignonnes).

entretiens croisés avec :
Antoine LE BOS, co-directeur du Groupe Ouest

Charlotte LE VALLÉGANT, co-directrice du Groupe Ouest
Margaux LACOSTE, Relais Culture Europe / Bureau Europe Créative France (MEDIA)

et témoignages croisés d’auteurs accueillis en résidence
Pour rappel, Mignonnes est actuellement sur les écrans, et Yalda, la nuit du pardon sortira le 7 octobre prochain.
Dans le cadre des Rencontres de Films en Bretagne 2020, nous nous associons à Zoom Bretagne pour la tournée des avant-premières bretonnes du film, avec notamment la séance du samedi 26 septembre au cinéma Arletty de Saint Quay Portrieux… En savoir +

↩︎ Revenir au menu